LE DESTIN LE MEKTOUB Partie 01

CHRONIQUE  « LE DESTIN LE MEKTOUB »

Partie 01

Chronique




Salam les FAA bein voila je veux partager mon histoire avec vous.j’ai jamais pensée que un jour ma propre histoire à moi sera une chronique mais bien évidemment elle l’est.je commece d’abord par m’excuser pour les fautes d’orthographe.bonne lecture les FAA
Je me présente je m’appelle da3choucha dans les autre partie je vais vous raconter l’histoire de cette appellations.une jeune FAA blonde avec des yeux claire depuis que j’étais petite je ne croyais jamais q l’amour existe (mais finalement il existe :D)alors mon enfance mon adolescence c’est passé sans aucune histoire je suis issus d’une famille réservé j’ai jamais pensée n7atalehoum rassehoum felard d’un autre côté je voulais pas donner mon cœur a n’importe qi tjr je disais si l’amour existe je vais le preservé pour l’homme qi va me prendre comme epouse.au cem au lycée j’avais des amis mais jamais les histoire de l’amitié kamlou m3aya normale tjr ils veulent prendre le chemin de l’amour alors je coupe le contact carrément et j’ai finis par fermée la porte de l’amitié définitivement.jusqu’au jour ou j’étais sur FB tal3a habta et j’ai trouver mon cousin (da3ich)je l’envoie une invitation et il l’accepte(mon cousin et moi on vit dans deux wilaya différents sa prend 4h ou plus de route quand on était enfants nos famille était très liée on passe les vacance chez eux même houma yjiw l3adna on joué ensemble et TT mais dès qu’on a grandit c bon chaqu’un dans sa maison)alors j’aimais ce cousin comme un frère il était très gentil tjr souriant drif tout simplement hayal alors on a commencé a parler sur FB des bjr bsr ça va cava les études la famille…..et puis walina ntawlou chwiya sur FB un jour en parlant sur la cuisine et tout j’ai dit que je sais rien faire puis il m’a dit mais moi je veux que mon épouse soit une bonne cuisiniers( j’ai dit ow wachbih hada )et je me suis échapper en disant que ma tante va lui choisir une femme avec tous les qualités qu’il désir.on a continuer a parler en tant que amis on commence a devenir plus proche qu’avant mais tjr pas vraiment proche(j’ai oublier de citer sa avant le FB l’année de mon bac on a repris contact par tlf il demande mes nouvelle de temps en temps y’avait les 5 mn gratuit de nedjma et presque TT les jr il m’appelait mais une fois j perdue mon téléphone on a couper contact)alors on est rester en contact sur FB on parlait du TT et de rien jusqu’au jour ou il est venu chez nous c’était en hiver 2014 j’étais heureuse de le voir on a pris le cafés ensemble on rigole hâta yadkhoul khouya la cuisine (ils ont le même âge même ils sont des amis)il m’a dit da3choucha PK tu met pas ton foulard devant da3ich moi sa sœur elle le met devant mpi ?!!j’étais bouche-bée genre ma9alhalich binatena ou bien sans smir il était directe devant da3ich.j regarder da3ich et j dit mais moi je le considére comme un frère y’a pas de différence entre vous.da3ich le répond bdahka safra la prochaine fois enleve le foulard de ma sœur ki dirou mais j sentis q il était un peu gêné.l’après-midi je me suis connecter je l’ai trouver en ligne des coucou cc ça va je me rappel j’ai acheter des vêtements le jr hadak mais d q je me suis arrivé a la maison ma3ajbounich et j’étais decuuuuu je c que sa vous arrive les FAA alors j’avaisle morale dans les chaussette w bdit nachkilou il a essayé de me remonter le morale pui 9ali laisse moi voir kifah jawak et je te donne mon avis allez descend je tt’attends.j’ai dit ooow comment sa je peux pas qsq ils vont dire puis il m’a dit non juste descend on va parler.au fond de moi je voulais pas khaft darna kachma y9oulo mais je pouvais pas lui dire sa genre nban Ana litakhmami na9as alors j finis par descendre j’avais mes affaires au salon za3ma rro7t nrivizi hata nal9ah fta7 lbab ghla9eha w dkhal 3andi mon cœur c’est arreté il c’est approché de moi……..(à suivre)