Chronique Victime d’un mariage forcé! Parti 05

Chronique Victime d’un mariage forcé!
Parti 05

Remarque: yballi kayen li ma yefahmouch mlih Français, je l’ai pas trompé avec le qatari mdr ham ydahak w ham ybaki..yla thabou nkamel b darija ma3andich mouchkil 😘
Je continue:

Le soir j’ai essayé de lui convaincre de venir avec moi, il a refusé et m’a dit tu peux partir avec Amina si tu veux. J’ai appelé Lynda plusieurs fois, elle ne décroche pas. Il me dit tu prends un taxi -le RDV est à 8h du soir- Je me prépare, maquillage de nuit et parfumée. Il me dit c’est bon je t’emmene mais je rentre pas. Enfin une petite lumière, mon mari est jaloux de moi 😍 il y a un espoir…!
Je suis rentrée, encore un égyptien qui m’a accueilli, m’a donné un verre de jus et m’a demandé de m’asseoir. Je sens que tu n’es pas à l’aise, poses ton sac, il m’a dit. On dirait qu’il m’a fait une magie, là j’étais très à l’aise et je ne sais même pas comment il a tiré les mots de ma bouche, jusqu’à ce que je me suis rendu compte que je lui ai tout raconté -la première fois que je raconte, même mes parents n’étaient au courant de rien non plus ma sœur à qui je me confiait- il m’a donné des conseils pour essayer tous les méthodes avec lui pour qu’il change, au début j’ai pensé que c’était un psychologue, après j’ai su que je lui plaisais et il a écrit son numéro sur un diplome qu’on m’ont donné.
J’ai fais tout mais rien ne va changé mon mari, au contraire il rentrait tous les soirs à 1h du matin avec l’odeur de l’alcool mais je m’en doutais parce qu’il mettait le deo AXE et ils ont la même odeur. Et la première fois qu’il a commencé cette habitude, il parlait comme un fou du genre i fucking love you et on a couché ensemble cette nuit là, à 3h du matin il s’est réveillé, je l’ai suis en cachette, il est parti à la cuisine, ouvert le placard de vaisselle et il a pissé sur toute la vaisselle..j’ai hurlé et j’ai commencé à pleurer, lui il n’était pas conscient, j’ai décidé de m’endormir au salon, j’avais peur de lui. Le matin je l’ai reveillé doucement avec des câlins et j’ai mis ma main sur son front et j’ai lu quelques Ayat..il m’a dit marahch sakeni Jenn..va 😂 En fait c’est ce que je pensais! Je lui ai raconté, il ne se rappelait de rien. Il me faisait ça pas mal de fois, il me demandait de pisser sur lui et même des pénétrations anales 😓 et une fois j’ai trouvé la bouteille de Jack Daniel’s et des calsons pour hommes qui n’appartenaient pas à mon mari dans ma maison, j’ai aussi cherché dans son appareil pour confirmer qu’il n’y avait pas d’autres femmes dans sa vie.
J’ai confirmé que J’ETAIS VICTIME D’UN HOMOSEXUEL FORCÉ DE SE MARIER pour enlever le doute sur lui devant les gens et pour faire plaisir à ses parents. J’ai pleuré, je ne voulais pas revenir chez mes parents et prendre le surnom de « DIVORCÉE ». J’ai décidé de lui parler et régler tout ça, je ne voulais pas lui affronter par le sujet face à face, je lui ai parlé sur WhatsApp, et je lui ai proposé mon aide: on peut régler ça, je suis ta FEMME!!! Il m’a dit je n’ai rien à te dire et je n’ai pas besoin d’aide.
J’ai baissé les bras et j’ai contacté l’égyptien, il me voyait une très bonne proie, pauvre jeune belle femme! Il m’a invité à un repas de fruits de Mer chez lui. J’ai refusé et j’ai coupé contact tout de suite!!!
Enfin j’ai décidé de parler à Ma mère et lui raconter tout -je ne parlais pas beaucoup avec mes parents, quand je sens mes larmes commencent à couler je raccrochais- Elle était très déçue et m’a demandé de revenir: Tu vis au « Hram » دار باباك ريها محلولة
J’ai senti que j’ai perdu tout ce lourd qui était sur moi, et je me suis dis je lui donne une dernière chanse, peut être qu’il va changer, il ne restait que quelques jours pour Ramadan..Alors tout le plaisir de mon mari est venu en ce mois, il sautait sur moi le matin en plein Siyam, d’ailleurs il m’a fait un jour de dette..Il n’était vraiment pas normal cet homme, je crois qu’il était IBLIS lui même..Tout juste après Aid el-Fitr, j’ai rangé mes bijoux, mes papiers et mes tenues et il y’avait ma grande sœur qui avait ses fiançailles et c’était la bonne occasion de revenir chez moi, quoi que ce soit les conséquences, ne seront pas plus grave si je reste avec cet homme…(à suivre)