Chronique de Rayane Partie_06

Chronique de Rayane
Partie_06






Moi au lever du soleil, j’étais déjà habillée, mes affaires dans ma valise, prête à retourner dans la chambre où j’ai été logée lors de mon arrivée à Lyon, lui il dormait encore probablement, je sors sans faire de bruit avec une grosse boule dans le ventre. 
Je vais à l’université le matin, je déjeune, je retourne étudier, toujours pas d’appel, vers 16h, je décide de l’appeler alors mais il ne répond pas, j’insiste genre 15 appels ou 20, toujours rien.
Après je me dis, bon drabnibka w sbe9ni chka, il verra mes appels, il rappellera, chacun est un peu fautif dans cette histoire après tout, même si je suis sortie sans rien dire.
C’est le soir et il ne rappelle toujours pas, ça me désole énormément, je me fais plein d’idées et de scénarios et je décide de bouder à mon tour, au bout de 03 jours, je cède et je m’apprête d’aller le voir le matin à l’université mais son pote me dit qu’il n’est pas là, que depuis 03 jours il est avec sa maman à l’hôpital, elle avait fait un AVC et on l’a ramené ici, il était étonné comment moi sa copine n’était pas au courant et il allait presque me blâmer pour ça.
Je me mords les doigts et je me dirige en courant à l’hôpital, je l’appelle pour lui dire que j’arrive mais il ne répond pas encore une fois, je me dis ma3lich il ne va pas bien, je la lui accorde, arrivée, à la réception on m’oriente vers le numéro de sa chambre.
Je vais dans la chambre en question, debout devant la porte, je reconnais sa maman qui avait l’air de dormir, je vois à son chevet aussi une très belle blonde aux yeux verts qui je ne reconnais pas, je cherche des yeux Anis dans la pièce mais il n’y était pas, la blonde m’adresse la parole : Vous avez besoin de quelque chose ? Vous cherchez quelqu’un ? 
Moi qui rougit : Je suis une amie à Anis ! (Sa maman savait à propos de moi, il lui racontait tout mais on a jamais été présentées l’une à l’autre officiellement et face à face, d’ailleurs je n’avais jamais rencontré quelqu’un de sa famille).
La blonde : Il est partie acheter des trucs, il va revenir, j’espère que tu n’es pas pressée ? 
Moi : Il va tarder ? Car il ne répond pas au téléphone. 
La blonde : Je ne pense pas non, attends je vais le rappeler. 
Et là quelques secondes après : 
La blonde : Anis, il y’a une amie à toi qui te cherche, je lui dit de t’attendre ou tu vas tarder ?!Euh ..Oui ! Hum .. D’accord, ah et n’oublie pas de me ramener ce que je t’ai dit, j’ai hyper mal à la tête … D’accord, à plus, bisous !
(Comment vous dire ?! Tel3atli SKHANAAA, je me dis qu’il lui a répondu parce que il sait qu’elle est avec sa maman, qu’il croyait que peut-être il y’avait urgence )
La blonde : Il m’a dit qu’il allait un peu tarder si ça ne te dérange pas de rester ! 
Moi : Non ça va j’y vais, dit lui de rappeler Rayane seulement, merci.
Je quitte l’hôpital et à la sortie qui je croise ?!Essi Anis ! 
Moi : Hey toi, machi tu allais tarder ?!
Anis : Bonjour ! Cava ?
Moi : Tu aurais au moins pu me prévenir, j’aurai été avec toi dans des moments comme ça ! 
Anis : Rayane ce n’est vraiment pas le moment.
Moi : La moindre des choses aurait été de répondre à mes appels, à mon appel de toute à l’heure. 
Anis : Parceque je sais que si je te répondais on allait parler de l’autre soir et blabla et je suis tout sauf d’humeur à parler de ça. 
Moi : Bon je comprends ton état, je suis désolée, sincèrement, d’ailleurs je voudrai tellement être utile et faire quelque chose pour vous.
Anis : Non merci, il y’a ma cousine médecin avec ma mère, tu peux partir, on reparlera ultérieurement.
Et il part me laissant debout comme ça, j’ai reçu un coup de vent des plus grands ! …#à_suivre